• Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Snapchat - Black Circle
  • YouTube - Black Circle

© 2019 par Marc-Olivier Jean

ACTUALITÉS

L'interculturalisme au Québec

June 25, 2017

 

Je voulais prendre le temps de vous partager ce texte. Il y a quelque chose de magnifique qui se manifeste au Québec, en particulier à Montréal. Je vous parle de cet échange entre cultures. Lorsque l'on s'ouvre à l'autre, que l'on est intéressé par sa langue maternelle autre que le français, qu'il nous partage son mode de vie, ses manifestations intellectuelles. etc., une mosaïque culturelle inclusive prend forme.

 

«l'interculturalisme suggère l'adoption de la culture dominante du pays ou de la région d'adoption associée à la recherche de points communs tout en préservant les différences individuelles.»

Réf: Wikipédia

 

Nous redéfinissons ainsi la société, la nôtre, le Québec.

Voici pour vous mon texte intitulé Ma richesse.

 

Je suis content d'être né ici

Au Québec

D'appartenir à deux cultures

Moi qui parle créole

Et qui parle aussi français québécois

Alors, étant né au Québec

On pourrait dire de moi que j’ai deux becs

 

Mon bec 1 est black et a un faible accent

Mon bec 2 contient une fleur de lys bleue

Et sort quand elle veut

Alors, si tu m’dis que  j’n’ai rien de luxueux

Que mes poches sont vides

Ou que j’n’ai pas fait de grandes études

Et tu t’acharnes à me l’répéter sans cesse

Ben moi, j’te répondrais que ma richesse

Ce n’est pas d’avoir deux bacs, mais deux becs

Et un bic à la main pour écrire sur le Québec

Et n’importe quand, j’peux t’faire ces deux accents

Sans arnaques, sans accidents

Le tout provenant d’mes parents et d’mes antécédents

 

Mais ne vous en faites pas, pour ceux qui n’ont qu’un bec

Et voient ça comme une béquille

Car en fait, ce deuxième bec aussi s’enfile

Dès qu’t’arrives en ville

À Montréal, tu peux entendre tout plein d’autres becs

Intelligents ou très bêtes

Où la nuit

Tu vois des mecs et des paquets de becs paquetés débarquer et t’parler

Ou des couples Blancs-Blacks qui s’bécotent et placotent

Passant d’une langue à une autre

Mais surtout des êtres qui t’répètent

Que d’être de cette patrie n’est pas une perte

Mais bien une richesse

Haïtiens, Espagnols, Arabes ou Italiens

Un Asiatique qui t’parle créole

C’est quand même drôle, mais ça fait du bien

 

De toute façon, sache que d’ici peu

L’interculturalisme sera beaucoup plus important

Alors franchement, faudrait vraiment s’en foutre de mes pigments

Quoi? Tu penses que tout ce que j’dis est faux et qu’mon bic ment?

Ben, constate que le monde est un perpétuel changement depuis le big bang

Durant ton escale

Prend l’temps de regarder l’arc-en-ciel que créent les enfants qui sont en bande

On est loin de l’esclave

Les jeunes savent se faire face et s’esclaffent

Est-ce cave ou est-ce classe?

Si vous voulez mon avis

Les gens sont beaucoup plus beaux lorsqu’ils se serrent la main sans hésiter

Sans préavis

Alors, moi j’opte pour ces individus plus riches

Parce que, moi, ma banque elle est dans mon bec

Et mon bac, dans mes mains insomniaques

J’estomaque de mes coups de crayon à la Frédérick Bach

La richesse québécoise est très présente et claque

Au travers de mon bec et en pleine face

Moi, c’est pour elle que j’craque

 

Alors, faisons un pacte

Et ne rendons pas cette si belle étoile opaque

Pa kite yon moun touye bèl ti etwal sa a

Et ce, même si j’dois les dire ces jurons comme tabarnac pis simonac!

Ben oui, mon bec les dit ces peccadilles

Parce que faut pas oublier que j’suis Québécois moi aussi...

Un Québécois qui s’acharne à t’répéter sans cesse

Que ma richesse

Ce n’est pas d’avoir deux bacs, mais deux becs

Et un bic à la main pour écrire sur le Québec

Et pour de vrai, malgré tout c’qui peut s’dire

Je vous respecte...

Euh, je nous respecte

Nous sommes une famille au spectre plus que coloré

Et je suis honoré d’être né ici

Entouré d’tout plein de becs et d’ces cultures qui m’enrichissent

Et pour cette raison

J’donne un bouquet de becs

Au Québec

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload